En dehors de la musique que nous écoutons par pur plaisir, quelle soit la langue lorsqu'il y a des paroles, il m'arrive de choisir des chansons en langue étrangère spécifiquement pour aider l'apprentissage des langues des enfants. C'est souvent par les comptines que l'on aborde les langues avec des enfants encore très jeunes, mais la musique est moins utilisée à mesure qu'ils grandissent, et c'est dommage. On trouve en effet pas mal d'avantages à chanter en V.O.

microphone-1209816_1920

1. La prononciation des mots a plus de chances d'être correcte lorsque l'on apprend du chanteur (surtout s'il est locuteur natif de la langue) que si on lit un texte sans avoir d'aide sur les sons.

2. Au-delà des mots eux-mêmes, le rythme des phrases, lui aussi calqué sur celui du chanteur et soutenu par la musique, va être plus naturel. Cela évitera de faire une pause au mauvais endroit par exemple, d'accentuer des mots peu accentués ou au contraire d'oublier des mots plus marqués.

3. Quand on aime bien une chanson et qu'on l'écoute régulièrement, on a tendance à mémoriser les paroles et donc le vocabulaire. Généralement, quand mes enfants apprécient une chanson, ils voudront savoir ce qu'elle signifie. Le vocabulaire est alors compris et peut être réutilisé.

4. Même si l'on n'apprend pas les paroles par coeur à chaque fois, on est exposé à des phrases grammaticalement correctes, et notre inconscient continuera ainsi à construire sa grammaire petit à petit. De plus, les chansons comprennent souvent des répétitions, notamment pour le refrain.

5. Contrairement à certains autres types d'apprentissage, chanter est ludique et joyeux. Si cela ne suffira pas pour maîtriser une langue, c'est une activité agréable qui complète sans effort un apprentissage.

6. Il semblerait que des études aient démontré que la musique favorise la concentration et la mémorisation. Tout le monde, d'ailleurs, s'est déjà retrouvé en train de fredonner une chanson que l'on n'avait même pas eu l'intention d'apprendre ! Et puis, de manière générale, les apprentissages en France reposent énormément sur le même type d'intelligence et passent par l'écrit. Pourtant, ajouter une dimension auditive et, en même temps, prendre plaisir à l'activité à partir du moment où on apprécie les chansons, cela ne peut qu'être positif.

7. Bien sûr, que ce soit en V.O. ou en français, chanter en soi est déjà porteur de bienfaits : détente, oxygénation, souffle, etc. Du coup, autant conjuguer tout cela avec l'exploration d'une langue ! Et, comme un cercle vertueux, l'apprentissage n'en est que meilleur lorsque l'on est détendu !

small-bird-2224946_1920