Pour accompagner son exposition sur les effets spéciaux au cinéma (présentée ici), la Cité des Sciences et de l'Industrie propose des ateliers sur le maquillage de cinéma. La première partie a été théorique avec les différentes couches de la peau et les mélanocytes, cellules qui donnent leur couleur à la peau.

Mais ensuite, les enfants sont passés à l'expérimentation : non seulement ils allaient préparer un maquillage de cinéma, mais en plus ils allaient le créer eux-mêmes...

18 Cité Maquillage de cinéma (1)

A la surface de la peau, on trouve une phase aqueuse (la sueur) et du gras (le sébum). Il a donc fallu que les enfants reproduisent cela dans leur fond de teint. Ils ont donc préparé une phase aqueuse,

18 Cité Maquillage de cinéma (4)

puis une phase huileuse.

18 Cité Maquillage de cinéma (13)

Cela leur a donné une matière crémeuse.

18 Cité Maquillage de cinéma (19)

Il a ensuite fallu colorer cette crème avec des pigments, en fonction du résultat souhaité.

18 Cité Maquillage de cinéma (25)

Ils ont ensuite séparé les épaisseurs de mouchoirs en papier et créé une "blessure" en collant trois épaisseurs (la colle a également été préparée sur place, avec de la farine).

18 Cité Maquillage de cinéma (33)

La blessure a été colorée avec le fond de teint, puis déchirée au cure-dent.

18 Cité Maquillage de cinéma (34)

Ils ont enfin préparé du faux sang, avec un mélange de colorant rouge (et une goutte de bleu), du miel et du cacao (pour opacifier).

18 Cité Maquillage de cinéma (40)

Mes photos du résultat final son floues, mais il vaut peut-être mieux, c'était... horrible ! Les enfants ont été très fiers du résultat et surtout ravis d'avoir tout préparé eux-mêmes.