France 3 Pays de la Loire propose un documentaire ce lundi 13 février, après Le grand soir 3 : Ils ont grandi au large. Il sera visible en Pays de la Loire, Bretagne et Normandie, puis en replay.

Ils ont grandi au large 3

Le réalisateur a donné la parole à d'anciens "élèves" qui sont partis étant jeunes sur La Fleur de Lampaul. Ce bateau a navigué pendant 22 ans, emportant pour chaque année scolaire des ados, pour une année hors norme sur les océans et en voyage dans le monde. Charles Hervé-Guyer, alors éducateur spécialisé et à l'origine de cette aventure, donne aussi son point de vue.

Ils ont grandi au large 1

Pour eux, pas de cours, pas de manuels scolaires ou presque. Leur instruction venait plutôt de leur quotidien : apprentissages nécessaires pour jouer son rôle dans l'équipage du bateau, enseignements de nombreux spécialistes et scientifiques venus à leur rencontre, mais aussi échanges avec des particuliers du monde entier.

On y apprend d'ailleurs que, d'après les enseignants et inspecteurs d'académie consultés par les organisateurs, un programme d'année scolaire se fait à peu près en deux mois intenses... Les jeunes qui naviguaient ainsi rattrapaient donc ces apprentissages pendant les vacances, mais ils acquéraient surtout, le reste du temps, des connaissances et des savoir-faire inaccessibles aux élèves ordinaires.

Ils ont grandi au large 2

Et ils ont l'air d'aller bien ! Ces enfants qui ont vécu des expériences passionnantes à l'âge où beaucoup s'ennuient en classe sont devenus des adultes qui savent ce qu'ils veulent dans leur vie professionnelle ou personnelle. Ce sont des parents qui souhaitent que leurs enfants "apprennent la vie" comme eux ont pu le faire.

 

Un petit extrait :

(Bien sûr, contrairement à ce qui est dit dans cet extrait, ce n'est pas l'école qui est obligatoire jusqu'à 16 ans en France, mais l'instruction...)