Rien n'est foutu couv

Rien n'est foutu

d'Anne-Marie Gaignard

chez Le Robert

paru en 2017

dans la collection Français

21 x 14 cm, couverture souple, 256 pages

Description :

Le lecteur découvre ici les récits entrecroisés de personnes - enfants, adolescents ou adultes - qui se sont battues avec l'orthographe et la grammaire, mais ont décidé de s'en sortir, et ont pu y parvenir.

Certains de ces témoignages sont abordés en un chapitre, d'autres reviennent sur plusieurs.

L'auteure, à qui l'on doit également la série Hugo et les rois, a elle-même été diagnostique dyslexique / dysorthographique et a peiné pendant des années, avant de fonder, en autodidacte, une méthode pour ré-apprivoiser le français, qu'elle enseigne aujourd'hui. Pour elle, les soucis médicaux que représentent les troubles dys seraient plutôt les conséquences de lacunes pédagogiques.

Rien n'est foutu (1)

Notre avis :

On découvre ici des parcours variés, mais tous expriment une souffrance et un mal-être profonds car ne pas y arriver en français, c'est souvent une raison de décrochage scolaire, mais cela peut aller plus loin : ambitions professionnelles abandonnées, tentatives désespérées de camoufler cette faiblesse au travail au auprès des amis, honte à long terme, etc.

Malgré tout, le discours est positif et le ton reste léger. Le message est clair : même quand on a l'impression que c'est foutu, il y a des solutions !

En donnant la parole aux "cabossés du français", Anne-Marie Gaignard permet aux lecteurs de mieux comprendre ce qu'ils vivent. De plus, elle tire la sonnette d'alarme car elle est convaincue que des pédagogies plus adaptées permettraient de ne pas en arriver là et d'intervenir dès l'apparition de difficultés.

Rien n'est foutu (2)

Rien n'est foutu (3)