La première femme cinéaste couv

La première femme cinéaste, Le journal d'Alice Guy

de Sandrine Beau

illustré par Aline Bureau

chez Belin Jeunesse

paru en 2019

dans la collection Des vies extraordinaires

16 x 22 cm, couverture cartonnée, 80 pages

recommandé par l'éditeur dès 9 ans

Description :

Ce roman historique donne la parole, sous forme de journal intime, à Alice Guy, une pionnière du cinéma pourtant méconnue de nos jours.

Secrétaire de M. Gaumont, cette jeune femme se prend de passion pour le cinématographe des Frères Lumières dès la première projection. Bien qu'il s'agisse (là encore) d'un monde très masculin, elle se crée une place, invente le cinéma de fiction et tourne de très nombreux films.

Cet ouvrage nous fait suivre Alice Guy depuis son embauche chez Gaumont jusqu'à son divorce qui coïncidera avec la fin de sa carrière de cinéaste. Sa biographie en dates-clés occupe les deux dernières pages.

La première femme cinéaste (1)

Notre avis :

C'est une vraie découverte pour nous ! Alice Guy est un personnage fascinant, une pionnière du cinéma, une femme passionnée et créative.

Il est bien injuste que son nom ne soit pas plus connu. Ce petit roman nous permet toutefois de découvrir sa carrière. Elle a tourné des centaines de courts films dans toutes sortes de registres.

Seule une partie de son oeuvre est encore visible aujourd'hui, mais cela nous a donné une grande envie de chercher quelques-unes de ses saynètes.

La première femme cinéaste (2)