Voici quelques livres que j'ai lus autour de la Préhistoire ces derniers temps, donc pour adultes ou grands ados :

Aô l'homme ancien couv

Aô l'homme ancien

de Marc Klapczynski

chez Aubéron

publié en 2003

350 pages

Aô, seul survivant de son clan, part dans l'espoir de retrouver un clan très ancien de son espèce. Mais il rencontre Âki-naâ. Il est néandertalien, elle est homo sapiens. Leur rencontre, imprévue, va les obliger à aller au-delà de leurs préjugés et à s'intéresser chacun à une autre race humaine.

C'est le roman dont est tiré le film de Jacques Malaterre, Ao le dernier Néandertal. L'histoire est différente, le film étant une adaptation.

C'est aussi le premier tome d'une trilogie. Le roman se lit facilement et l'auteur parvient à nous plonger dans le climat rude de l'époque, tout en nous intéressant aux émotions mêlées des protagonistes. J'ai bien l'intention de lire les autres tomes.


Meurtre chez les Magadaléniens couv

Meurtre chez les Magdaléniens

de Sophie Marvaud

chez Nouveaux Mondes Editions

publié en 2014

38 pages

L'histoire démarre il y a 15 000 ans, dans le Périgord, alors que la famille des Quatre Encoches accomplit un périple exceptionnel pour constituer une dot pour la fille aînée du chef. Sa jeune soeur vient d'être choisie pour succéder à la chamane Puissance de Licorne, mais est assassinée quelques heures plus tard. Puissance de Licorne va devoir mener l'enquête pour confondre le coupable et l'empêcher de briser l'entente dans le clan des Grandes mains blanches.

Ce roman est intéressant, au-delà de son intrigue policière, pour ce qu'il nous apprend de la période magdalénienne et pour son intrigue policière. L'auteure s'est beaucoup documentée et a fait vérifier son récit par des spécialistes. Si elle a dû faire appel à son imagination pour combler le manque de connaissances scientifiques sur différents points, elle le fait donc d'une manière crédible. Elle explique d'ailleurs comment elle a procédé à la fin de l'ouvrage.


Le peuple des rennes couv

Le peuple des rennes

de Megan Lindholm, alias Robin Hobb

chez Pré aux clercs

publié en 2005

La guérisseuse Tillu a dû s'enfuir pour protéger son fils Kerleu. Le comportement étrange de ce dernier lui attire des ennuis, mais suscite également l'intérêt de l'inquiétant chaman Karp. Leur solitude est brisée quand deux jeunes, vivant pas très loin, la sollicitent car l'un d'eux a été blessé à la chasse. Tillu est partagée entre ses inquiétudes pour son fils, son choix de rester isolée pour mieux le protéger, et la proximité d'un clan qui voudrait l'accueillir, qu'elle saurait aider et qui pourrait lui permettre d'améliorer son quotidien dans un milieu plutôt hostile.

Je n'ai aucune idée de la fiabilité des informations concernant les pratiques de l'époque ainsi que les rituels chamaniques (l'auteure est plutôt spécialisée en fantasy), mais ce roman m'a plu. La psychologie des personnages est au coeur de l'histoire et maintient notre attention. Je pense lire le deuxième tome prochainement.