Si Charlemagne est connu pour avoir favorisé la création de nombreuses écoles, on ne sait pas toujours que lui-même était illettré. Certes, cela ne l'a pas empêché d'être cultivé (il aurait appris le latin, le grec, l'astronomie...), mais le souverain ne savait pas lire ou écrire. Or un roi doit pouvoir signer toutes sortes de documents.

Pour le tirer de son dilemme, son conseiller, un nommé Eginhard, aurait imaginé pour lui un monogramme qui ait de l'allure sans être trop difficile... afin d'éviter que le roi ne se contente d'une simple croix !

ground-number-walk-metal-religion-seal-591961-pxhere

Aux Journées Nationales de l'Archéologie, les enfants ont créé un sceau médiéval et on leur a parlé de monogrammes. Nous avons un peu creusé le sujet car nous ne connaissions pas le monogramme de Charlemagne. Il faut déjà se souvenir que celui-ci portait le nom latin de Carolus Magnus. Sur le monogramme, on voit les lettres K, R, L et S, respectivement à gauche, puis en haut, puis en bas, puis à droite.

Monogramme Charlemagne

Monogramme Charlemagne0007

Les voyelles, quant à elles, sont représentées par des formes à l'intérieur du losange selon un code moins transparent.

  • A : c'est la forme en haut du losange, qui permet de voir un A stylisé (la moitié supérieure du losange, plus la "barre" un peu irrégulière)
  • O : c'est le losange lui-même
  • U : c'est la moitié inférieure du losange

Si vous souhaitez écrire votre propre monogramme sur cette base, vous aurez peut-être besoin des deux voyelles qui ne sont pas utilisées pour Charlemagne :

  • E : une barre horizontale partant de l'angle à gauche et allant jusqu'au centre du losange forme une sorte de E
  • I : une barre verticale allant du haut en bas représente un I

Monogramme Charlemagne0008

A vous de jouer, vous n'avez plus qu'à réaliser votre propre monogramme royal !