Le Palais de la Découverte fête ses 80 ans cette année et, pour l'occasion, propose des exposés en dehors de la programmation habituelle. Nous avons ainsi pu écouter un très chouette exposé sur le thème de... la fin de l'existence des poissons !

Que comprendre de ce sujet au titre assez provocateur ? En réalité, les poissons ont bien disparu... de la classification animale depuis la phylogénétique. Tout comme les invertébrés, ce sont des catégories que l'on n'utilise plus puisque les espèces animales sont désormais classées selon les propriétés qui les rapprochent et non plus selon l'absence d'une caractéristique (comme les vertèbres). En ce qui concerne les poissons, leurs caractères communs les rapprochent d'autres espèces pourtant bien différentes et il faudrait remonter bien trop loin pour trouver le point commun de toutes les espèces marines. Ce n'est donc pas une catégorie satisfaisante, même si, bien sûr, le terme est toujours utilisé dans la vie de tous les jours.

Pour concrétiser la manière de classer les espèces, la médiatrice a demandé aux enfants de classer des figurines.

18

Un système de boîtes qui se rangent les unes dans les autres a permis de les rassembler selon leurs caractéristiques communes à toutes (comme les yeux et la bouche) ou à certaines (comme le squelette interne ou le squelette externe). Des boîtes, on passe facilement à l'arbre.

18

Nous avons été très intéressés par un historique sur la classification animale depuis l'Antiquité jusqu'à aujourd'hui, en passant par exemple par l'échelle de Charles Bonnet (1745), par Lamarck et Darwin, par Hennig et Woese.

18