Souvenir d'il y a quelques années...

Les enfant ont souvent attiré mon attention sur l'étrangeté des expressions françaises. Un jour, vers l'âge de 6 ans, mon grand avait été étonné par "haut comme trois pommes", utilisé pour décrire son frère, et la question n'avait pas tardé à fuser : pourquoi trois ?

7

De fil en aiguille, nous en sommes venus à mesurer trois pommes. En l'occurrence, nous avions obtenu 22 cm.

7

Nous avons donc parcouru les pièces, le mètre à la main, pour trouver ce qu'il y avait d'autre qui mesure 22 cm - ou 3 pommes - autour de nous. Puis, de là, nous nous sommes demandés combien nous mesurions en pommes... Mon fils a fait ses pronostics, puis a vérifié. Comme quoi, on ne sait jamais ce qui va nous amener à faire des maths !