Voici une expérience amusante, facile et peu coûteuse.

Fabrication de "plastique de lait"

A prévoir :

  • du lait de vache (environ 1 verre)
  • du vinaigre blanc (environ 2 cuillères à soupe)
  • un bocal
  • un filtre à café
  • une casserole
  • un emporte-pièce

P1040605

On fait chauffer le lait sans aller jusqu'à l'ébullition et on y verse le vinaigre.

P1040608

On peut très vite observer le lait cailler.

P1040610

Il faut alors verser le lait dans un bocal en le faisant passer à travers le filtre à café.

P1040613

On sépare un liquide jaunâtre d'une pâte blanchâtre.

P1040615

Ce sont ces grumeaux qui nous intéressent : de deux liquides, nous avons obtenu un liquide et un solide. Cette pâte va former une sorte de plastique en séchant.

P1040616

On peut créer une forme en utilisant un emporte-pièce ou un moule, que l'on remplit bien, en tassant un peu.

P1040617

En laissant sécher quelques jours, on voit peu à peu que l'eau s'évapore et que l'objet rétrécit dans l'emporte-pièce.

P1040653

Et voici nos objets en "plastique de lait" : ils sont un peu grumeleux, mais durs (et cassables).

P1040654

Que s'est-il passé ?

Le vinaigre est un acide. Versé dans le lait chaud, il rompt l'équilibre entre les constituants du lait et sépare la caséine du reste. La caséine est une protéine du lait. En séchant, elle s'amalgame et forme une matière très dure.

On appelle ce polymère de la galalithe, et elle a été utilisée pour faire des bijoux, des boutons, du matériel électrique... On parle aussi de "pierre de lait". On peut la teinter avant séchage ou la peindre après, ainsi que la polir.