Nous continuons à aller régulièrement à l'Espace des Sciences Pierre Gilles de Gênes pour assister à des exposés scientifiques. L'une des médiations proposées sur la thématique de l'air était "un air glacial".

IMG_7865

Le médiateur a utilisé des petites boules pour représenter la composition de l'air avec des couleurs différentes :

  • beaucoup de diazote (70 %)
  • du dioxygène (21 %)

  • de l'argon (1 %)

  • du dioxyde de carbone (0,004 %)

  • de l'eau (entre 0 et 7 %)


En mettant une goutte de colorant dans un verre d'eau chaude et une autre dans un verre d'eau froide, le médiateur montre que le premier se colore plus rapidement : les molécules bougent beaucoup dans l'eau chaude.


Nous avons ensuite assisté à des expériences avec de l'azote liquide, à -196 °C:

  • une feuille d'arbre plongée dedans gèle et casse
  • un ballon de baudruche gonflé ressort à plat, mais reprend sa forme en se réchauffant
  • une cannette remplie d'azote liquide présente du liquide à l'extérieur. Une allumette allumée approchée de la canette révèle qu'il y a de l'oxygène (elle brûle plus fort), ce n'est pas de l'azote liquide (elle s'éteindrait)
  • un ballon est rempli d'azote liquide. Secoué, il gonfle puis explose dans un bruit très fort (il a eu besoin de beaucoup d'énergie pour casser et l'a fait en plusieurs points)
  • le médiateur verse de l'eau bouillante dans de l'azote liquide. Cela crée un choc thermique et par conséquent une explosion. C'est comme un nuage.