Depuis quelque temps, nous découvrons les trois applications Dragon Box.

Dragon Box 1

Dragon Box 5+ et Dragon Box 12+ permettent d'aborder l'algèbre d'une manière ludique et accessible. Dans chaque niveau, un dragon caché dans une caisse demande à être seul dans sa moitié d'écran et à ne se nourrir que de ce qui est bon pour lui. Quel rapport avec les maths ? Eh bien ce sont des équations qui nous permettent de l'isoler et de le nourrir ! Le joueur dispose de cartes et d'anticartes et peut les utiliser de plusieurs manières qu'il découvre au fur et à mesure, afin de simplifier ce qui est déjà affiché. La caisse et le dragon, c'est X, l'inconnue de l'équation. Mais les applis sont faites de telle manière que les maths ne se révèlent que progressivement : d'abord avec des illustrations, puis avec des symboles, et sans rien qui ne ressemble à un cours. Les enfants jouent. Ils font des maths, mais ne le savent pas forcément ! Il y a d'ailleurs très peu d'explications, mais elles suffisent, les jeux sont assez intuitifs pour cela. Les données mathématiques sont introduites progressivement, sous forme de "nouveaux pouvoirs magiques". On passe doucement du concret à l'abstrait.

Dragon Box 2

Dragon Box 3

Dragon Box Elements s'intéresse à la géométrie. Là aussi, il y a peu d'explications, mais cela ne déroute pas les enfants. Dans le contexte d'une future guerre contre un dragon, on doit aider un gardien à recruter une armée. Le commandant de l'armée nous passe ses commandes en nous indiquant les formes géométriques souhaitées. Peu à peu, on en arrive aux démonstrations. Là aussi, les enfants n'ont pas forcément conscience des notions travaillées et pourtant ils se débrouillent intuitivement.

Dragon Box 4

Pour ces trois applis, on peut enregistrer plusieurs profils. Les différents chapitres sont divisés en niveaux. Pour chacun, on peut gagner une, deux ou trois étoiles et l'on peut revenir en arrière pour améliorer son score si l'on est inspiré par la suite, par exemple, pour faire moins de mouvements.