Les presses universitaires de France (PUF) viennent de sortir un nouveau jeu pour s'améliorer en français et en orthographe. Nous avons eu l'occasion de le tester.

A qui la faute couv

Le jeu se compose d'un boîtier contenant 200 cartes, la règle du jeu et un dé. Dans le jeu de base, ce dernier sert surtout à déterminer le premier qui va jouer, il est donc possible de jouer n'importe où, même sans être installés à une table (le dé est davantage utilisé dans certaines variantes). Le boîtier lui-même est d'ailleurs fort peu encombrant. La règle du jeu est complétée de plusieurs variantes, afin de jouer seul ou à plusieurs.

A qui la faute 1

Les 200 cartes sont réparties en trois niveaux avec un code couleur. Cela permet de jouer entre joueurs d'un niveau différent en orthographe sans que cela ne soit trop dur pour les uns ni trop facile pour les autres. Les questions sont du type : "Complétez...", "Où est la faute ?", "Quelle est la bonne terminaison ?", "Où faut-il corriger les mots en couleurs ?"... Il y a parfois plusieurs réponses à choisir, parfois non.

Au verso, on trouve non seulement la réponse, mais aussi la règle ou bien une astuce pour mieux mémoriser la règle (avec de bonnes idées mnémotechniques). L'éditeur recommande le jeu à partir de 9 ans.

A qui la faute3

Le jeu a une présentation très sobre, et je n'étais pas certaine de sa réception par les enfants (et puis c'est quand même de l'orthographe !). En fait, ils l'ont déjà réclamé à plusieurs reprises ! Ils sont très fiers quand ils ont la bonne réponse (sans se mettre la pression non plus) et s'amusent bien à me voir hésiter, voire me tromper à l'occasion, puisque je prends alors les cartes de couleur rouge...