Voici la suite de nos lectures pour notre voyage virtuel au Brésil, sans ordre particulier.


 Martin des colibris couv

Martin des colibris, d'Alain Serres, illustré par Judith Gueyfier, chez Rue du monde (2008)

Ce grand album raconte l'histoire fictive de Martin, un jeune garçon amoureux des oiseaux et passionné de dessin. Il s'embarque à bord de La Coquille, navire qui est réellement parti en expédition à l'autre bout du monde entre 1822 et 1825. Martin va ainsi découvrir la beauté des colibris du Brésil.

Les illustrations de cet album sont très belles : grandes scènes colorées et dessins naturalistes lorsqu'il s'agit des croquis de Martin. Ce personnage imaginaire est un prétexte pour découvrir des explorateurs ayant bel et bien existé, ainsi que ces oiseaux des forêts brésiliennes.

Martin des Colibris

 


Pourquoi les singes vivent-ils dans les arbres couv

Pourquoi les singes vivent-ils dans les arbres ?, d'Albena Ivanovitch-Lair, illustré par Natacha Sicaud, chez Père Castor (2007)

Il s'agit d'un conte des Indiens d'Amazonie qui met en scène Kouga, un terrible jaguar qui règne sur la forêt. Il décide un jour de s'en prendre à Makako, un petit singe qui, heureusement pour lui, est très rusé.

Pourquoi les singes vivent-ils dans les arbres


 Le trésor de Clara couv

Le trésor de Clara, de Béatrice Alemagna, chez Autrement Jeunesse (2000)

Une évocation tout en douceur des enfants des rues du Brésil, à travers le personnage de Clara qui vit dans un orphelinat où elle travaille et ses amis, qu'elle fait voyager grâce à ses rêves, ce qui leur évite de tomber dans la dépendance à la colle, seule solution pour s'évder pour beaucoup d'enfants des rues.

Le trésor de Clara

 

 


 Martin le rat et Marion la souris couv

Martin le rat et Marion la souris, de Marisa Nunez, illustré par Alessandra Cimatoribus, chez Oqo éditions (2007)

Dans ce conte brésilien, Marion la souris invite son ami Martin le rat. Pendant qu'elle cuisine, il mange du boudin et boit beaucoup, jusqu'à tomber au sol. Le croyant mort, Marion est en deuil, ainsi que tout l'entourage.

Ce conte joue sur les répétitions et des rites anciens. Si le sujet semble triste, la joie est rapide à revenir.

Martin le rat et Marion la souris