Nous sommes toujours en Angleterre via le Club Voyage autour du monde. Au cours du mois, nous nous sommes intéressés à quelques histoires d'origine britannique ou se déroulant en Angleterre. En voici quelques-unes.


 Jacques et le haricot magique couv

Jacques et le haricot magique, Raconté par Pierre Sémidor, illustré par Mavalen Goust, chez Magnard Jeunesse (2010)

Dans ce célèbre conte, Jacques vend la seule vache de la famille contre trois graines de haricot... Mais celles-ci sont magiques, poussent de manière exubérante et lui permettent d'accéder au logis d'un riche géant, au-delà des nuages.

Nous avons beaucoup apprécié les illustrations de cette version.

Jacques et le haricot magique


 Le bonhomme de pain d'épice couv

Le bonhomme de pain d'épice, raconté par Jim Aylesworth, illustré par Barbara McClintock, chez Circonflexe (2011)

La folle course du bonhomme de pain d'épice qui tente de ne pas finir croqué... Les enfants ont bien sûr noté à quel point l'histoire était semblable à celle de Roule galette et en ont profité pour demander des bonshommes en plein d'épice !

Le bonhomme de pain d'épice


Le roman Robin des bois étant assez épais, nous avons pour l'instant choisi une version courte dans un très ancien numéro du magazine Youpi (le n° 124, de janvier 1999), pour une première approche. Mais cela donne envie d'en savoir plus !

Peter Pan Youpi

Il existe aussi une version en dessin animé par Disney, que nous n'avons pas encore testée.


Mon grand a découvert Roald Dahl, via Un amour de tortue et, c'est sûr, cela ne sera pas le dernier roman de cet auteur à être lu chez nous ! Les illustrations sont de Quentin Blake et le livre est paru chez Gallimard Jeunesse (2002).

Un amour de tortue couv


Perdu à Londres couv

Perdu à Londres !, de Hubert Ben Kemoun, illustré par Régis Faller, chez Nathan (2012)

Nico est parti en Angleterre avec toute sa classe. Il apprécie les visites mais voilà que, pendant la relève de la garde, il se perd. Il se retrouve seul dans une ville étrangère, qui lui semble soudain beaucoup moins attractive...

Un petit livre pour jeunes lecteurs dans une collection sympathique, qui nous donne un aperçu des monuments de Londres au passage.

Perdu à Londres


 Astérix chez les Bretons, de Roger Goscinny, illustré par Albert Uderzo, chez Hachette (1966)

La guerre fait rage entre Bretons (Anglais) et Romains et pas grand-chose ne semble freiner les envahisseurs. Jolitorax décide alors de partir chercher l'aide de son cousin, Astérix... On retrouve donc les fameux Gaulois et, au cours de l'aventure où ils iront sauver les Bretons, de nombreuses particularités des Britanniques sont évoquées. Nous avons en particulier aimé les traductions littérales pleines d'humour ("Il est, n'est-il pas ?"). Bref, ils sont fous, ces Bretons !

Astérix chez les Bretons couv


Pour des lectures plus documentaires sur le Royaume Uni, je vous renvoie à ces pages ici ou ou encore là, et  pour des lectures bilingues.