Dernièrement, j'ai été interpellée par une lectrice du blog, qui me demandait comment je faisais pour disposer d'autant de livres et autres matériels. Je lui explique donc que j'ai noué des partenariats avec certains éditeurs, que nous utilisons plusieurs bibliothèques (à haute dose) et notamment leur étagère "nouveautés", et que je fréquente beaucoup les vide-greniers quand c'est la saison.

La mention d'un partenariat avec les éditeurs l'a alors inquiétée et elle écrit : "si vous êtes journaliste, travaillant pour le compte des éditeurs, vos avis ne peuvent être vraiment tranchés, je veux dire... : un livre qui ne vous convainc sera malgré tout présenté de façon positive, non ?"

Alors je me suis dit qu'un petit billet pour mettre les choses au clair serait sans doute utile, pour rassurer les lecteurs sur un point : on peut être journaliste et maman à la fois ! ;-)

3386185638_41a4795928_z

(Ben Oh)

Concrètement, avoir un partenariat avec un éditeur, ce n'est pas travailler "pour le compte des éditeurs". Si je travaillais pour un éditeur, il serait mon patron et je serais alors chargée de faire de la pub pour tous ses ouvrages, indépendamment de mes goûts personnels. Et, au passage, je serais payée. Or je ne suis ni payée (et je ne mets aucun lien vers une librairie ou autre lien d'affiliation qui me ferait gagner de l'argent non plus) ni chapeautée par un patron, qu'il soit éditeur ou autre. Ce blog est indépendant et donc je suis libre de ne mettre en avant que ce que nous aimons.

Mes avis peuvent-ils être "tranchés" ? Hé oui ! Un livre qui ne me convainc pas sera-t-il "malgré tout présenté de façon positive" ? Oh non ! Je m'explique : tout d'abord les éditeurs évitent d'envoyer des livres qui sont susceptibles de déplaire. Sur ce blog, je me concentre sur les loisirs en famille et les apprentissages ludiques, donc un manuel scolaire ennuyeux n'y aurait pas sa place. Ça tombe bien, je ne croule pas sous les propositions dans ce sens ! Ensuite, il m'arrive de ne pas aimer un livre ou que les enfants n'accrochent pas. Mais dans ce cas, je ne vous en parle pas. Tout simplement. Je ne vois pas beaucoup d'intérêt à faire un billet négatif sur un ouvrage, autant l'oublier et se consacrer à ceux qui sont chouettes, il y en a tant ! Donc mes critiques sont toutes positives, oui : mais pas parce que j'y suis obligée, uniquement parce que j'ai pris le parti de ne présenter que ce que j'ai envie de recommander aux autres familles.

186398180_f1283bcd28_z

(Ukslim)

Du coup, est-ce qu'on peut être à la fois journaliste et maman sur un même blog ? Bien sûr ! Le côté journaliste en moi se voit

  • dans les recherches que je fais,
  • dans la présentation que je souhaite rigoureuse des ouvrages (informations bibliographiques complètes par exemple),
  • dans le fait que je ne publie jamais une photo sans en posséder les droits ou sans avoir d'abord flouté les visages des personnes n'ayant pas donné d'autorisation.

Le côté maman joue dans

  • le fait que tout ce que je présente est testé en famille, c'est du vécu,
  • mon souhait de toujours illustrer les billets sur des livres par des photos de l'intérieur, parce que c'est en voyant concrètement de quoi il s'agit qu'on sent si on aime ou pas,
  • le fait que je cherche à présenter les livres en donnant non seulement une description mais aussi les points forts à nos yeux de chaque ouvrage, parce que si vous voulez connaître l'essentiel du communiqué de presse qu'un journaliste reçoit, c'est ce que vous trouvez déjà sur la plupart des librairies en ligne dans la présentation du produit. J'essaye d'apporter plus...

Donc, je ne me contente pas d'un copier-coller du dossier de presse, je lis vraiment le livre (au point d'avoir pu prévenir deux éditeurs cette année d'une erreur dans un livre !), je sélectionne et je présente de manière personnalisée.

Alors merci à cette lectrice d'avoir soulevé la question, ce qui m'a permis de faire un petit point sur le sujet !