Vous souvenez-vous d'une émission de télévision où, lors d'une animation de quelques minutes, un personnage dessiné au trait vivant de drôles d'aventures ?

La linea

Le héros de La Linea s'exprime à moitié en italien, à moitié en charabia. Râleur, il exige du dessinateur diverses choses, ses humeurs donnant la couleur du fond. Et son créateur, Osvaldo Cavandoli, intervient effectivement. Sa main apparaît sur l'écran, munie d'un crayon blanc, afin de modifier le tracé.

La Linea 2

C'est minimaliste et pourtant très efficace. Mon grand se régale ces temps-ci à regarder quelques-uns des 90 anciens épisodes.

La linea 3